Diplomatico : l'histoire du rhum Diplomatico

Diplomatico : l'histoire du rhum Diplomatico

 

Diplomático est un rhum vénézuélien, produit dans la vallée de Planas, au pied de la Cordillère des Andes. Cette zone située également aux abords du parc national Terepaima est réputée idéale pour la production, mais aussi la maturation du rhum. En effet les journées y sont chaudes, les nuits fraîches, mais surtout la terre y est fertile et son eau particulièrement pure. La distillerie qui produit Diplomático a été fondée en 1959, à partir d’un groupe formé par la Licorerías Unidas S.A. et le canadien Seagram International. La L.U.S.A. deviendra rapidement l’une des plus importantes distilleries de tout le pays. C’est en 2002 que la société sera mise en vente et acquise par un groupe d’investisseurs locaux, rompus aux métiers de l’industrie des spiritueux. La société deviendra privée et son nom changera pour celui de Destilerías Unidas S.A. Son rhum emblématique Diplomático, alors distribué uniquement sur le territoire national va partir à la conquête du monde.

Le Venezuela a développé son propre cahier des charges pour l’obtention d’une dénomination d’origine contrôlée. Diplomático y répond favorablement, la distillerie fut d’ailleurs une fervente partisane de cette démarche et son rhum possède fort logiquement cette D.O.C. Ron de Venezuela. L’exportation va poser dans certains pays un problème d’identité, puisque le nom Diplomático n’est pas une exclusivité. Sur les territoires où ce nom était déjà pris, la distillerie en utilisera un autre, à savoir Botucal. Botucal est le nom de l’hacienda sur laquelle la distillerie fait pousser la canne à sucre, son nom est un dérivé du terme indigène, Botuka, qui symbolise la colline verte.

Il serait également difficile de ne pas évoquer l’homme sur l’étiquette de la bouteille, Don Juancho Nieto Melendez. Ce noble ayant vécu à la fin du 19ème siècle dans la région était dit-on un passionné de spiritueux, curieux des différents processus de fabrication, mais aussi des influences environnementales qui influent sur les différentes productions. Lors de ses voyages, il faisait toujours l’acquisition de nouveaux flacons. Sa collection était si impressionnante, qu’elle était connue sous le nom de « Réserve de l’Ambassadeur ».

La Distilerías Unidas est un acteur économique important dans la région, puisque la société emploie près de 700 personnes, mais aussi parce qu’elle investit dans divers domaines comme les soins de santé et l’action sociale. La protection de l’environnement fait également partie de ses priorités. Les eaux usées sont traitées et converties en engrais naturel pour les cultures de canne, tandis que les déchets solides sont intégralement recyclés. La marque participe par ailleurs à des projets de reforestation ainsi qu’à des programmes de nettoyage de plages.

Au sujet de la production, la distillerie utilise différentes méthodes de distillations, mais aussi plusieurs bases de mélasses ou de miel de canne. Elle possède à la fois des colonnes continues et des alambics traditionnels à repasses. Les rhums légers sont produits sur une base de mélasse à courte fermentation de un jour environ, démarrée grâce à une levure produite en interne. Ils seront distillés sur colonnes.

Les rhums plus complexes seront issus d’une fermentation de deux jours d’un miel de canne et distillés sur pot-stills. Elle produit également un rhum connu sous le nom de batch Kettle, sur un alambic de type discontinu, dont le col de cygne a été remplacé par une colonne à plateaux.

Pour la maturation, il semble qu’à aucun moment les fûts ne soient manipulés, avant assemblage. Les tonneaux proviennent de distilleries de bourbon et de whisky, ainsi que de producteurs de sherry. Les fûts d’Oloroso et de Pedro Ximenez sont employés pour les finitions, sur des versions prestigieuses comme les Single Vintage et Ambassador.

La gamme se présente en trois volets. D’abord la gamme ‘Tradition’, avec le ‘Planas’ âgé de six ans dont la transparence est obtenue par une filtration qui lui ôtera sa couleur. Le ‘Mantuano’ est composé de rhums âgés de maximum huit ans et issus d’un assemblage des diverses méthodes de productions. Enfin le plus répandu, le ‘Reserva Exclusiva’ est composé de rhums de maximum douze ans.

La gamme ‘Prestige’ possède deux versions :

Les ‘Single Vintage’ d’une part, qui sont des small-batch issus d’une seule année et vieillis douze ans dans d’anciens fûts de bourbon et de whisky, après une distillation sur pot-stills. ‘Ambassador’ d’autre part, obtenu par un assemblage des meilleurs rhums, qui passeront par une phase de finition dans des fûts de sherry.

Enfin la gamme ‘The Distillery Collection’.

Il s’agit d’éditions limitées qui sont produites à partir d’un seul procédé à la fois. Le batch 1 est produit par le système Kettel, le second sur une colonne Barbet, le troisième sur un alambic de type pot-still. Cette collection permet de comprendre l’influence de chacun des procédés, mais aussi des matières premières employées par la distillerie dans ses différents assemblages. Chaque édition est totalement différente de la précédente et pourtant elle développe un caractère propre à la distillerie. Le maître de chai depuis près de trente ans est Tito Cordero.

> Tous les produits Diplomatico