Glenfarclas : l'une des plus anciennes distillerie du Speyside

Glenfarclas : l'une des plus anciennes distillerie du Speyside

 

Glenfarclas est l'une des distilleries les plus anciennes du Speyside. Une distillerie associée à la tradition, à l'héritage familiale de John Grant, bien qu'il n'en soit pas le fondateur. La distillerie est fondée par Robert Hay mais la famille Grant en devient propriétaire en 1865. Il y aura 22 successions avant d'être confiée à Georges Grant, l’actuel propriétaire.

La ferme d'origine produisait du whisky mais de manière illicite probablement depuis 1790. Robert Hay ne souhaitant pas la rendre légale, il lui fallut plus de dix ans pour demander sa licence. A sa mort la distillerie fut donc vendue à son voisin, pour la somme de 511 livres sterling et 19 shillings. Durant les périodes difficiles du point de vue du marché, Glenfarclas n'a jamais cessé de produire. A la suite des années 80 elle est donc en mesure de répondre à une demande en hausse, notamment sur les whiskies âgés. La politique menée envers les embouteilleurs indépendants, refusant entre autre d'indiquer la provenance du single malt n'a fait que renforcer l'image de la marque.

La qualité de la production est un second facteur de réussite, aujourd'hui chacun reconnait Glenfarclas, par son goût unique et par la forme fidèle de sa bouteille. La distillerie utilise des fûts de chêne européen de Jerez, lui permettant de produire un whisky de qualité constant. Glenfarclas est l’une des premières à ouvrir ses portes aux visiteurs en 1973. Elle a su innover en lançant la gamme Family Casks en 2007 et probablement le tout premier cask strength en 1968 avec le Glenfarclas 105.

Aujourd’hui, la marque vend plus de 700.000 bouteilles par an à travers le monde, à des prix qu'elle maîtrise parfaitement. En termes techniques, Glenfarclas, c'est plus de 3 million de litres d'alcool pur par an, une chauffe directe de ses 6 alambics donnant du poids à son distillat, afin de contre balancer la richesse des fûts en tanins, en fruits et ainsi apporter un bel équilibre. Elle possède des entrepôts pouvant accueillir 52.000 fûts. Le micro climat est très bénéfique au vieillissement, car contrairement à la plupart des autres distilleries, la part des anges n'est que de 0,05% par an, contre 2,5% en moyenne ailleurs.

Au niveau de la production, la distillerie reçoit son orge maltée, qu'elle passe dans son moulin d'une capacité horaire de six tonnes. Dans un mashtun de plus de 16.000 litres, le grist est mélangé à une eau portée à 64°C. Il y a un second remplissage à 78°C et un troisième à 80°C ce dernier étant la base du moût suivant. Le sucre contenu est ainsi lessivé et conduit vers les washbacks, tout en réduisant la température du moût à 20°C, ce processus se déroule sur une dizaine d'heures. Les washbacks sont en inox et au nombre de douze, d'une capacité individuelle de 45.000 litres. La levure est ajoutée dans un rapport 1/100 du volume et la fermentation peut ainsi débuter pour une cinquantaine d'heures au terme de quoi son volume d'alcool sera de 8%. Vient ensuite la distillation, dans les trois wash stills de 29.600 litres, qui donnent des low wines de 28%. Les alambics sont chauffés au gaz et de manière directe, ce qui participe fortement au style de Glenfarclas. Afin que les sucres ne cuisent pas dans le fond de l'alambic, un système de chaines rotatives racle ce fond durant tout le processus. La seconde distillation s'effectue dans trois spirit stills de 25.000 litres. Des 29.600 litres du départ il reste 4000 litres d'un alcool pur d'un volume alcoolique de 68%. Le new make est réduit à 63,5% avant la mise en fûts et la maturation est effectuée dans d'anciennes barriques de sherry. La distillerie ne possède pas sa propre chaîne d'embouteillage, celle-ci se fera du côté d’Édimbourg.

> Tous les produits Glenfarclas