La Favorite : L'une des dernières distilleries familiales

La Favorite : L'une des dernières distilleries familiales

 

La Favorite a été construite sur les bases d’une sucrerie, alors baptisée Les Jambettes, datant de 1842. C’est Henry Dormoy qui en fait l’acquisition à l’occasion d’une vente aux enchères en 1909. Assez rapidement le nouveau propriétaire mettra un terme à la production de sucre, pour se consacrer à celle de rhum, s’équipant d’un matériel de distillation entièrement neuf. Il fera chemin inverse, en réintroduisant l’activité sucrière en 1924. Mais une concurrence trop rude, opposée par des sucreries bien plus massives, ne permit pas le développement de cette activité, relancée au détriment de la distillation. Henry Dormoy décède en 1938, laissant à ses fils le soin de faire prospérer l’affaire familiale.

C’est d’abord Albert Dormoy qui sera placé dans le siège du patron, un siège qu’il laissera ensuite à André Dormoy. Ce sont les concurrents sucriers qui aideront le nouveau directeur à rénover la distillerie, suite à un accord conclu qui durera jusqu’en 1956. L’année suivante l’activité reprend sur le site, voyant la production progressivement augmenter au fil des années. Dans les années ’70 elle reprendra le rhum de la marque Courville alors en faillite et dans les années ’80, elle rachètera Saint-Etienne, faisant de La Favorite un des grands acteurs de l’île dans la discipline. Toutefois cette progression fut de courte durée. Le matériel de Saint-Etienne sera cédé à Le Simon. Une partie des cultures, dont il reste 60 hectares, sera également vendue.

Aujourd’hui la distillerie fonctionne toujours de façon familiale, il en reste peu dans le domaine. Elle est dirigée par Paul Dormoy et l'un de ses fils Franck Dormoy.
La distillerie utilise en complément de sa production de canne, celle des cultivateurs locaux. Elle fait fonctionner deux colonnes créoles, l’une totalement en cuivre datant du nouveau départ en 1957, l’autre essentiellement en acier de la période d’expansion, en 1986. La fermentation se déroule sur deux à trois jours, le rhum est ensuite distillé à environ 70%. Outre le blanc classique Cœur de Canne, La Favorite propose des versions monovariétales, comme La Digue, ou Rivière Bel Air. Les rhums ambrés ou vieux, souvent plébiscités par les amateurs, se déclinent en cuvées, voir en millésimes. Citons La Flibuste, ou la cuvée Privilège par exemple. Savoir-faire, authenticité et respect de l'environnement, à La Favorite, le rhum est une histoire de famille depuis 4 générations.

> Tous les produits La Favorite