L'histoire de Jack Daniel's

L'histoire de Jack Daniel's

 

Jack Daniel’s est la plus ancienne distillerie reconnue des États-Unis d’Amérique. Elle est située à Lynchburg dans l’état du Tennessee, au cœur d’un village verdoyant. Le nom complet de celui qui est connu sous le diminutif Jack, est Jasper Newton Daniel. Né vers 1840, il fait partie d’une fratrie de dix enfants. Il perd sa mère, Lucinda Cook très jeune et son père Calaway Daniel épouse une autre femme, à la suite de quoi il est placé dans une exploitation agricole voisine.

Toutefois, le petit Jack fuit pour rejoindre le Révérend Dan Call, prédicateur et distillateur. C’est celui-ci qui enseigne à J.N. Daniel l’art de la distillation, aidé en cela par un certain Nearest Green, un esclave Afro-Américain, que Jack embauchera plus tard comme maître distillateur. Lorsque le Révérend Call décide de se consacrer exclusivement à sa foi en 1863, il vend à crédit sa distillerie à J.N. Daniel. Celui-ci obtient légalement le droit de l’exploiter trois ans plus tard. C’est en 1895 que la bouteille carrée qui deviendra mythique apparaît.

Malheureusement l’histoire de la disparition de Jack, dans ce qu’elle a de terriblement idiote fait partie de la légende. C’est un geste de frustration, un coup de pied lancé dans un coffre-fort refusant de s’ouvrir, qui lui brisera l’orteil et l’emportera des suites d’une infection généralisée en 1911. N’ayant ni femme, ni descendant, c’est un neveu, Lem Motlow qui en hérite. Il sera aidé par son frère Jess Motlow, lui-même distillateur, dans la reprise des activités.

Jack Daniel’s connaît alors deux périodes de fermeture. D’abord par la prohibition, de 1920 à 1933, de laquelle elle se remettra difficilement pour des questions d’approvisionnement en matières premières de qualité. Ensuite viendra la seconde guerre mondiale, la distillerie ralentira jusqu’en 1944, où elle cessera de fonctionner. C’est à cette période que l’appellation Tennessee Whiskey lui sera attribuée, du fait de ses particularités dans le mode de production, comme le Lincoln County Process, une filtration au charbon de bois d’érable appliquée au distillat. Il faut attendre les années 50 pour retrouver le caractère du Old n°7 d’avant les années 20. Période durant laquelle le groupe Brown Forman en fera l’acquisition.

Dans la décennie suivante, une nouvelle génération en fera sa boisson fétiche, d’un point de vue marketing le nouveau style noir et écriture blanche marquera profondément les esprits. Aujourd’hui la distillerie qui a fêté ses 150 ans en 2016, propose une multitude d’embouteillages, mais le Old n°7 reste le cœur et l’âme du Jack Daniel’s authentique.

> Tous les produits Jack Daniel's