L'histoire de la distillerie Glengoyne

L'histoire de la distillerie Glengoyne

 

Fondée en 1833 sous le nom de Burnfoot, la distillerie est située à la frontière invisible qui sépare les Highlands des Lowlands. Dans son écrin de verdure, isolée au large de Glasgow, elle nourrit cette dualité en développant la maturation de ses fûts dans les Lowlands, alors que la distillation est quant à elle effectivement réalisée dans les Highlands. Glengoyne se distingue également par ses trois alambics, un de lavage et deux pour l’esprit, il n’est pas courant de pratiquer l’art de la distillation avec un nombre impaire d’alambics. Glengoyne effectue un séchage du grain par air, un grain d’une variété ancienne, certes moins productive, mais de meilleure qualité, Golden Promise. Son eau est captée de la colline voisine, qui alimente un cours d’eau qui lui-même termine sa course dans le Loch Lomond.

La famille Edmonstone, détentrice de la première licence d’exploitation se sépare de Burnfoot en 1851, au profit de John MacLelland. Lui-même la vendra à son tour en 1876 à une marque d’assemblage connue sous le nom de Lang Brothers. C’est à cette époque que le nom de la distillerie va changer une première fois pour Glen Guin, qui signifie ‘La vallée des oies sauvages’, puis en 1906, la distillerie devient Glengoyne, afin de plaire un peu plus à la langue anglaise.

En 1966 la distillerie est rénovée en profondeur et c’est à cette époque que le troisième alambic est ajouté. Elle produit aujourd’hui un peu plus d’un million de litres d’alcool pur par an et reçoit la visite de plusieurs dizaines de milliers de personnes. Idéalement située à proximité de l’aéroport de Glasgow, elle permet plusieurs genres de visites, allant du simple tour du propriétaire, à la masterclass.

Pour l’anecdote Lang Brothers créée en 1861 est rachetée en 1965 par un autre groupe de Glasgow, Robertson & Baxter Ltd. qui deviendra Edrington. C’est en rachetant Lang Brothers à ce groupe, que Glengoyne arrive dans le portefeuille de son propriétaire actuel, l’embouteilleur Ian MacLeod en 2003. La société MacLeod continue d’ailleurs d’exploiter la marque Lang Brothers, en commercialisant le blend ‘Lang’s Supreme and Select 12Y’, aux côtés de Isle of Skye, Six Isles, Smokehead etc. Edrington quant à elle possède entre autre Macallan, Highland Park, Glenturret, Glenrothes, ainsi que des marques très connues de blends comme Famous Grouse ou Cutty Sark.

> Tous les produits Glengoyne