LA DISTILLERIE BEN NEVIS

Ben nevis distillerie

LA CRÉATION

La distillerie Ben Nevis est située dans l’ouest des Highlands, au pied du point culminant du Royaume Uni auquel elle emprunte son nom, dont le sommet se situe à 1345 mètres. La distillerie a reçu sa licence en 1825 ce qui en fait l’une des plus anciennes. Elle longe la rivière Lochy, qui voit passer les bateaux de Fort William à Inverness, en passant par le Loch Ness. Elle est quelque peu esseulée depuis 1983 et la fermeture de sa voisine Glenlochy. Son créateur était John MacDonald, connu sous le nom de Long John. Il laissera le fruit de son travail à sa mort en 1856, à son fils Peter.

Profitant de l’extraordinaire demande de whisky, surtout dans les assemblages, de la seconde moitié du 19ème siècle. Peter MacDonald construira une distillerie sœur baptisée Nevis en 1878. Le succès était tellement au rendez-vous que l’entreprise était le plus grand employeur de la région. Malheureusement le début du 20ème siècle allait débuter de la plus mauvaise des manières. Dès 1908 Nevis cessa ses activités et malgré cela les choses allaient rester compliquées pour la distillerie d’origine, qui ne fonctionnera que par périodes jusqu’au début de la seconde guerre.


.

LE RACHAT

En 1941 le canadien Joseph Hobbs en fera l’acquisition, bien qu’elle fût fermée durant la guerre. Il y installa en 1955 un alambic de type Coffey, afin de produire un assemblage maison de whiskies de malt et de grain. En 1978, il y eu une nouvelle fermeture. Elle sera rouverte en 1981 par le brasseur Whitbread. Remise à neuf, elle ne produira plus que du single malt, ce qui ne lui permit pas de décoller, à tel point qu’une nouvelle fermeture eut lieu dès 1986, avec une réelle remise en question de son possible redémarrage ou une condamnation définitive. Trois ans, ce fut le temps du doute, jusqu’à ce que celui-ci fut levé par le groupe japonais Nikka, qui en fera l’acquisition. Bien entendu, Ben Nevis produira du whisky à destination du Japon sous sa forme la plus simple, mais aussi des assemblages sous son propre label, ce qui reste plutôt rare, tels que Glencoe 8 ans et Dew of Ben Nevis. Un centre des visiteurs sera créé en 1991.



whisky ben nevis

L’utilisation d’une levure de bière semble toujours d’actualité, plus faible en rendement qu’une levure de distillateur, elle contribue avec sa fermentation lente et son vieillissement dans de beaux fûts de sherry à donner un caractère riche et intense à la production. Sa capacité est de 1,5 million de litres d’alcool pur par an.


> Découvrez les produits Ben Nevis